Palmarosa

Cymbopogon martinii var motia (Roxb.) W.Watson

Production contrôlée et conforme au cahier des charges Nature et Progrès. Culture et distillation à Madagascar.

Huile essentielle artisanale et authentique obtenue par distillation à la vapeur des feuilles de Cymbopogon martinii var motia (Roxb.) W.Watson

11,00 € en 10 ml  ( soit 110,00 € pour 100 ml )

Sélectionnez un conditionnement :

Quantité :

-
+
 

Ajouter au panier


Huile essentielle artisanale et authentique obtenue par distillation à la vapeur des feuilles de Cymbopogon martinii var motia (Roxb.) W.Watson

Lot: ACM6A713

 

 

Huile essentielle de Palmarosa obtenue par distillation à la vapeur d'eau dans un alambic en inox des parties aériennes de Cymbopogon martinii. Plantes cultivées et distillées dans le Sud Ouest, région de Tuléar.

 

Production contrôlée et conforme au cahier des charges Nature et Progrès.

 

Huile essentielle analysée par chromatographie en phase gazeuse par le Service Central d'Analyse du CNRS.

 

Principaux composants analysés en % :

 

TRANS BETA OCIMENE 1,54

LINALOL 4,09

GERANIOL 73,04

ACETATE DE GERANYL 14,01

 

 

© Simon Lemesle, Astérale, contact@asterale.com

Résultat complet de l'analyse par chromatographie disponible sur demande par e-mail.

Toute forme d’utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.

 

Astérale respecte la législation. Les propriétés des huiles essentielles ne sont donc pas indiquées sur notre site. Nous sommes cependant autorisés à indiquer les propriétés des plantes sans référence aux huiles essentielles et sans posologie. Tirés du « Guide pratique d’une aromathérapie innovante, Simon Lemesle », les textes ci-dessous ont été adaptés à ces exigences. 

 

Palmarosa

Cymbopogon martinii var motia (Roxb.) W.Watson

 

Le Palmarosa appartient à la famille des Poacées anciennement dénommée Graminées. Plus connues pour les céréales, les Poacées ne contiennent que quelques espèces de plantes aromatiques. Le Palmarosa est une grande herbe dépassant les deux mètres avec des feuilles étroites et aromatiques.

 

Le Palmarosa est considéré comme une base par ses propriétés antiseptiques majeures et notamment antifongiques ainsi que par sa tolérance cutanée. Efficace comme antitranspirant, contre les infections cutanées et les mycoses (en synergie avec le macérat essentiel d’Harungana). Il améliore la circulation lymphatique.

 

L’intérêt de cette plante ne se limite pas à ce domaine. Comme d’autres représentants aromatiques de la famille des Poacées (Citronnelle, Vétiver), le Palmarosa possède un tropisme digestif indéniable mais méconnu. Ses propriétés antiseptiques méritent d’être valorisées sur le système digestif contre les infections digestives et l’équilibre de la flore intestinale avec l’avantage de sa douceur comparativement à la Cannelle écorce par exemple.

 

Enfin, l’arôme floral léger et vert du Palmarosa agit délicatement sur le cœur. Par rapport à l’Ylang-Ylang il semble plus adapté à un usage régulier contre la tachycardie, l’hypertension en synergie avec la Muscade noix sans myristicine. Arôme relaxant et décontractant, le Palmarosa détend et apaise sans lourdeur.

 

© Simon Lemesle, extrait du livret " Huiles essentielles et Eaux florales de Madagascar, guide pratique d'une aromathérapie innovante, 4ème édition ".






Voir aussi...