Huiles essentielles, eaux florales, huiles de soin et de massage,

épices et tisanes de haute qualité, production à Madagascar


 

Les eaux florales

A la sortie de l’alambic l’essencier sépare l’huile essentielle de l’eau florale par décantation. En pratiquant la distillation on constate une nette différence d’arôme et de goût entre l’eau florale récoltée en début, milieu ou fin de distillation. Elle perd parfois rapidement sa charge aromatique, se dégrade au fur et à mesure de la distillation ou pour certaines plantes se modifie de façon étonnante en fin d’extraction. Sachant que sur une même distillation le distillateur peut conserver quelques dizaines de litres comme plusieurs centaines cela induit de grandes variations dans la qualité olfactive et thérapeutique du produit obtenu.

Une eau florale de qualité doit en premier lieu ne pas contenir d’alcool, de conservateurs et de pas avoir été modifiée après distillation. Elle doit développer un arôme généreux. Le distillateur doit aussi chercher à révéler une expression de la plante différente de celle de l’huile essentielle, il ne s’agit pas d’une dilution d’huile essentielle dans l’eau mais d’une fraction de l’arôme différente, un message complémentaire du végétal.

Les eaux florales contiennent des composants aromatiques hydrophiles (qui se lient à l’eau) naturellement présents dans la plante et d’autres issus de l’hydrolyse de l’huile essentielle. Dans l’objectif d’obtenir des eaux florales de qualité thérapeutique il est nécessaire de limiter la présence de ces derniers à l’intérêt thérapeutique parfois contestable et d’origine non naturelle. Cela passe par une sélection réduite de la quantité d’eau florale prélevée à chaque distillation qui peut-être connue de l’utilisateur par l’indication du rapport de distillation : quantité de plante distillée / eau florale conservée. Le rapport un pour un, c’est à dire un kilogramme de plante pour un litre d’eau florale aujourd’hui avancé comme une référence de qualité devrait être dans de nombreux cas remis en question pour tendre vers une sélection plus limitée variable sur chaque plante et donc un rapport plus élevé. Les eaux florales ainsi obtenues sont plus concentrées, plus efficaces et composées de la fraction la plus hydrophile que l’on peut considérer comme plus digeste et en meilleure adéquation avec la peau.

De façon très générale les eaux florales semblent agir à un niveau moins élevé, moins subtil que les huiles essentielles notamment sur le psychisme en se rapprochant d’une certaine manière des soins de phytothérapie. Par leur douceur les eaux florales sont adaptées à l’usage cosmétique, aux soins des enfants, des personnes sensibles et au traitement en cure en interne. Mais leur intérêt comparativement aux huiles essentielles ne se limite pas à leur faible concentration. Au delà de leur composition aromatique (différente des huiles essentielles) les eaux florales, lorsqu’elles sont de qualité, portent l’information du végétal par le support de l’eau et vont ainsi agir de façon profonde et durable sur l’organisme.

Les propriétés décrites dans ce livret correspondent à des eaux florales de qualité thérapeutique pour lesquelles un contrôle rigoureux de la distillation a été effectué accompagné d’une réflexion sur la quantité prélevée suivant les plantes. Ces propriétés ne peuvent être appliquées aux eaux florales communément commercialisées dont l’intérêt est souvent très réduit. Il apparaît primordial de vous approvisionner auprès de producteurs ou d’une société surveillant la production.

Utilisation cosmétique des eaux florales

Elles peuvent être appliquées comme une lotion sur la peau ou en imbibant un coton ou une compresse. Souvent préconisées dans la fabrication de cosmétique maison, elles peuvent rentrer dans la composition de crèmes, de shampoings, de masques ou encore pour la formulation d’un savon liquide.

Utilisation par voie digestive des eaux florales

Sous forme de cure de trois semaines ou simplement quelques jours, les eaux florales peuvent être absorbées pures ou en dilution dans un verre d’eau. La posologie d’un millilitre deux fois par jour avant le repas est suffisante pour des eaux florales concentrées et peut être réduite pour les personnes plus réactives et les enfants. Choisir des flacons munis d’un spray pour un dosage plus facile : environ huit pressions du spray ce qui correspond à environ un millilitre.

La question de la conservation est souvent évoquée pour les eaux florales. Ce sont des produits certes bien moins stables que les huiles essentielles mais qui peuvent néanmoins se conserver deux ans après distillation. Cette durée concerne uniquement les eaux florales de qualité thérapeutique et concentrées qui ont correctement été produites, conditionnées, transportées et stockées. Malgré cela certaines sont plus fragiles et peuvent présenter une floculation qui ne nuit généralement pas à l’intérêt thérapeutique.

 

 

 

 

 

Espace Revendeurs :
adresse e-mail :
mot de passe : OK
Vous n'êtes pas encore inscrit ? contactez-nous !

Astérale - 21 rue de Beauce - 41600 Lamotte Beuvron - Tél / Fax : 02 54 83 01 35
contact@asterale.com - www.asterale.com - Mentions légales - Conditions de vente