Huiles essentielles, eaux florales, huiles de soin et de massage,

épices et tisanes de haute qualité, production à Madagascar


 

Conseils d'utilisation des huiles essentielles

L’application cutanée : La voie cutanée apparaît comme la plus adaptée et la plus sûre. Les huiles essentielles offrent l’avantage d’une pénétration quasi-immédiate par la peau et se diffusent ensuite dans l’ensemble du corps. L’odorat et le toucher participent au soin en donnant une dimension large et profonde à ce mode d’utilisation.

Avant tout application, il est conseillé de contrôler la tolérance en déposant une goutte dans le pli du coude. Si une réaction se développe après quelques minutes d’attente (rougeur, irritation…), il faudra diluer l’huile essentielle avant application voire ne pas l’utiliser sur la peau si la réaction est trop vive.

Deux à trois gouttes d’huile essentielle pure ou diluée peuvent êtres déposées sur la face interne des poignets, la poitrine et le dos pour les voies respiratoires, le ventre en massage circulaire pour la digestion, localement sur des muscles ou des articulations à traiter ou encore en embaumement sur l’ensemble du corps (dans ce cas en dilution).

Pour diluer les huiles essentielles dans les huiles végétales quelques pourcent suffisent pour les soins cosmétiques. Pour cela une goutte d’huile essentielle au creux de la main associée à une noix d’huile végétale est un dosage correct qui peut se réaliser aussi dans un flacon de soixante millilitres par exemple en ajoutant environ dix gouttes d’huiles essentielles. Pour des soins plus globaux le pourcentage peut-être plus important : dix pourcent et plus. Vous trouverez des conseils de formulation en page 49.

Le bain aromatique : Les huiles essentielles ne se diluent pas dans l'eau. Dans un verre mettre dix gouttes, compléter avec du lait entier, agiter et rajouter à l'eau du bain.

L’inhalation humide : Dans un inhalateur, remplir d’eau chaude, poser un couvercle de pot de confiture sur l'eau et déposer deux gouttes sur le couvercle. Respirer.

L’inhalation sèche : Ouvrir un mouchoir, mettre deux gouttes d'huile essentielle, refermer le mouchoir et respirer. Ou simplement deux gouttes au creux de la main, frotter vos mains, approcher du visage et respirer.

La diffusion atmosphérique : A l’aide d’un diffuseur au principe de fonctionnement respectant les huiles essentielles (basse température, verrerie).

La voie olfactive : Vous pouvez profiter de l’action des huiles essentielles en respirant lentement et profondément votre flacon, en déposant une goutte sur une mouillette de parfumeur ou en inhalation sèche.

L'usage des huiles essentielles par voie interne doit se faire avec prudence et par mesure de précaution sur des courtes durées (cure de trois semaines maximum). Deux méthodes se distinguent : la voie digestive et buccale.

La voie digestive : Une à deux gouttes dans une cuillère à café d'huile végétale alimentaire (olive par exemple), avaler en début de repas avec un verre d'eau.

La voie buccale : Une goutte dans une cuillère à café de miel, de sucre, ou sur un morceau de pomme, garder en bouche quelques instants puis avaler. Une trace d’huile essentielle est souvent suffisante : passer le bord du compte-gouttes sur le dos de la main et laper.

En cuisine : Pour faciliter le dosage, préparer une huile aromatisée. Dans un récipient mettre deux cuillères à soupe d'huile végétale à usage alimentaire, ajouter deux gouttes d'huile essentielle. Verser une partie de cette huile sur votre plat en fin de cuisson ou environ une cuillère à café dans votre assiette.

 

 

 

 

 

Espace Revendeurs :
adresse e-mail :
mot de passe : OK
Vous n'êtes pas encore inscrit ? contactez-nous !

Astérale - 21 rue de Beauce - 41600 Lamotte Beuvron - Tél / Fax : 02 54 83 01 35
contact@asterale.com - www.asterale.com - Mentions légales - Conditions de vente